Qui est en ligne?

Nous avons 12 invités en ligne

Rechercher un site

Categorie :

Mots clés :
 
Artisanat - Artcraft de Madagascar - Le guide
Madagascar est célèbre pour la minutie et le talent de ses artisans. Un tour dans l'un des marchés artisanaux d'Antananarivo donne un aperçu de la richesse de ce secteur, dont la créativité tire le meilleur de tous les supports possibles: le bois et les autres végétaux, les minerais, la peau et la corne de zébu, les tissus, etc...
 
 

Etendre l’AGOA dans l’artisanat Malgache

L’atelier consacré à l’AGOA a permis de dessiner de nouveaux indices pour Madagascar, particulièrement en ce qui concerne l’artisanat. The African Growth and Opportunity Act (AGOA ) ou Loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique, a été signé le 18 Mai 2000.

La loi offre des incitations tangibles pour les pays africains à poursuivre leurs efforts pour ouvrir leurs économies et renforcer les marchés libres. Les avantages offerts par l'AGOA , ont permis de pousser les exportations des zones franches et du secteur textile. Les recettes générées dans le cadre de l'AGOA ont atteint les 290 millions de dollars en 2007, contre 196 millions de dollars en 2003, avec 1 200 emplois créés. Mais il faut varier les produits à exporter afin de profiter pleinement de cette opportunité qui ne prendra fin qu’en 2015, les articles artisanaux pourront très bien profiter de cette occasion.

En effet, un projet d'extension du programme dans le secteur artisanat et les produits agricoles, est en vue. « Beaucoup de pays exportent des produits artisanaux vers les Etats-Unis, et je ne vois pas pourquoi les produits malgaches ne pourront pas faire face à la concurrence, aussi bien en termes de qualité que de variété », a déclaré l'ambassadeur des Etats-Unis Niels Marquardt.

C'était lors de l'atelier économique intitulé « Madagascar : renforcer la compétitivité et prendre avantage de l'AGOA », qui s’est tenu à l’Hôtel Colbert Antananarivo. « Nous avons un potentiel énorme dans le secteur de l'artisanat, mais il faudra se mettre en conformité aux normes exigées », a également précisé le directeur général du commerce et de l'industrie malgache.

Alors bon courage les artisans malgaches !!!!!!!!!!!